Route des Princes - Bon départ et jolis projets

Départ de la 3ème étape (Dublin - Plymouth) FenêtréA Cardinal
Good bye Dublin, hello Plymouth ! Après un week-end mouvementé, marqué par le chavirage de Spindrift Racing en MOD70, la flotte de la Route des Princes a retrouvé, ce lundi, des conditions plus propices à la navigation en multicoque. A bord de FenêtréA Cardinal, Erwan Le Roux et son équipage vont tout faire pour goûter le parfum de la victoire. Dans ce domaine, Yann Elies, futur équipier d'Erwan pour la Transat Jacques Vabre, leur a montré la voie.

Cette étape risque de trainer en langueurs. Le vent semble bien décidé à paresser au point que la direction de course a jugé inutile d'envoyer les Multi50 virer le phare du Fastnet avant de descendre vers le phare de Wolf Rock à la pointe de la Cornouailles anglaise. Cap ensuite sur Plymouth avec peut-être un détour vers la bouée de Shambles, au large de la pointe de Portland, ou celle de Fairway à l'ouest du chenal des Needles. D'autres parcours pourraient envoyer la flotte dans l'est de l'île de Wight avant de revenir vers Plymouth, mais pour Erwan Le Roux, cette hypothèse est fort peu probable. 'Quand on fait tourner les logiciels de routage, la route directe jusqu'au brise-lame de Plymouth, nous donne plus de deux jours de navigation. Si ça se trouve, on n'ira même pas chercher la bouée de Shambles. D'autant que la navigation risque d'être complexe, avec les forts coefficients de marée que l'on a actuellement.'

La flotte ira donc contourner l'île de Bardsey, située à la pointe nord-ouest du Pays de Galles avant de descendre le long des falaises galloises vers la pointe anglaise. Courants puissants et effets de site garantis le long de cette côte accidentée.

Dans la foulée de sa victoire magistrale sur la Solitaire du Figaro, Yann Elies n'a pas résisté au plaisir de dévoiler la suite de son programme de courses, qui se déroulera sur trois coques, puisque c'est aux côtés d'Erwan qu'il fera la Transat Jacques Vabre. Entre les deux hommes, le courant est passé depuis qu'ils sont devenus voisins, habitant tous les deux près de La Trinité sur Mer.

Erwan Le Roux : 'Ça fait un moment qu'on se croise sur les pontons et Yann est déjà venu faire quelques piges à bord. Le contact est bien passé et c'est pour moi une véritable opportunité de bénéficier de son expérience. Car outre son expérience du solitaire, je n'oublie pas non plus qu'il a déjà beaucoup navigué en multicoque avec notamment deux Trophées Jules Verne à son actif. Cette transatlantique promet d'être riche.'

Yann Elies : 'Erwan est quelqu'un que j'ai découvert, il y a peu de temps quand je me suis installé du côté de La Trinité. Il savait que je m'intéresse au Multi50 et lui et son équipe m'ont tout de suite accueilli avec beaucoup de spontanéité et de gentillesse. Je suis vraiment ravi de cette occasion pour deux raisons majeures : la première c'est de naviguer avec Erwan qui est vraiment rigoureux dans son approche, la deuxième c'est que je trouve que ces Multi50 sont vraiment des bateaux futés. Pas trop grands, pas trop chers, tout en étant de véritables multicoques, avec les sensations que ça procure. Ce sera une belle expérience…'

Route des Princes